Le premier enfant qui est né sur cette terre était un petit garçon. Adam et Eve, ses parents, ont nommé ce bébé Caïn. Après quelque temps, un autre petit garçon est né dans cette première famille. Le second enfant s'appelait Abel.

En grandissant, les deux frères s'intéressaient à des activités différentes. Abel aimait garder les brebis de son père. Il les conduisait dans les bons pâturages et près des courants d'eau. Il les protégeait aussi contre les animaux sauvages qui essayaient de les tuer. Caïn quant à lui, préférait la terre. Il aimait la travailler, semer et voir pousser les fruits et les légumes.

Ils avaient des occupations tout à fait différentes, mais ils disaient tous deux qu'ils croyaient au seul vrai Dieu. Le temps venu, ils ont voulu offrir tous les deux des sacrifices à Dieu. Cependant ils ont choisi deux espèces différentes d'offrandes. Caïn est allé dans le champ, il a cueilli quelques fruits de la terre et les a offerts à Dieu. L'offrande d'Abel était différente. Il a pris un des premiers-nés du troupeau, l'a tué et l'a offert au vrai Dieu.

Or la Sainte Bible rapporte: «Dieu porta un regard favorable sur Abel et sur son offrande, mais il ne porta pas un regard favorable sur Caïn et sur son offrande». Caïn, irrité et jaloux de ce que Dieu avait accepté l'agneau offert par son frère et refusé l'offrande des fruits de la terre, se jeta sur Abel et le tua. Ce fut le premier meurtre.

sang

Dieu fut très fâché contre Caïn. Parce qu'il a tué Abel, Dieu le punit très sévèrement. Dieu fit tomber la malédiction sur Caïn pour l'horrible péché qu'il venait de commettre. A cause de son crime, il fut puni pour le reste de sa vie et chassé loin de la présence de Dieu. Le sol qu'il cultivait ne lui donnait plus sa richesse. Il était toute sa vie errant et vagabond sur la terre. Le péché entraîne toujours la séparation d'avec le Dieu saint.

Caïn et Abel croyaient tous deux en un seul Dieu. Cependant un seul des deux frères était accepté de Dieu. La Sainte Bible précise que «c'est par la foi qu'Abel offrit à Dieu un sacrifice plus excellent que celui de Caïn». Le sacrifice d'Abel était l'expression de sa foi dans la miséricorde de Dieu. Il ne suffit pas, en effet, de croire en un seul Dieu ; il ne suffit pas non plus d'avoir le désir sincère d'adorer le seul vrai Dieu et de lui offrir le travail de nos mains, nos bonnes oeuvres. Ce qui importe, c'est l'état de notre coeur. Comme Abel, nous devons nous approcher de Dieu avec un coeur humble et confiant et présenter le sacrifice que Dieu lui-même demande.

Agneau de Dieu

L'offrande d'Abel comportait le sacrifice d'un agneau dont le sang fut versé. Ce sacrifice fut le premier dans toute une lignée de sacrifices ordonnés par Dieu jusqu'à la venue dans le monde de Celui que les Ecritures appellent «l'Agneau de Dieu», qui devait être sacrifié une fois pour toutes pour le pardon de nos péchés.

Quel est donc, pour nous aujourd'hui, le sacrifice que Dieu accepte ? Comment pouvons-nous trouver grâce devant Dieu? Continuez dans l'étude de ce cours et vous allez connaître la réponse à ces questions!

Maintenant, avant d'aller plus loin, répondez au questionnaire pour cette leçon.


Commentaires (0)



Pour ajouter un commentaire il faut être membre du site